En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies
OK
<Calendrier>
Septembre 2017
Bienvenue

Bienvenue sur le site officiel
de la commune de TEUILLAC

Mairie de TEUILLAC
84 Route des Côtes de Bourg
33710 TEUILLAC
 
Tel : 05 57 64 34 55
Fax : 05 57 64 22 25
 
   
  Horaire d'ouverture :
Du lundi au vendredi : 8h30 à 12h30
Samedi : 9h00 à 12h00
Communauté de communes du CUBZAGUAIS
Carte des communes
Météo
95150 visites
HISTORIQUE DE LA COMMUNE

     La découverte de divers outils sur la colline de Puybarbe permet de remonter jusqu'à la préhistoire pour cerner les origines de la commune. Si le nom même de Teuillac évoque l'existence d'un site gallo-romain, la période médiévale est mieux représentée sur la commune avec l'ancienne seigneurie de Peychaud et l'église, dont les plus anciennes fondations sont romanes. Le XIXe siècle voit naître à Teuillac un homme nommé Lombard, propriétaire du château de Launay, qui deviendra l'ami de Napoléon III. De cette brève amitié, l'église de Teuillac garde un ostensoir offert en 1866 par Napoléon III.



 ÉGLISE
 SAINT-PIERRE
 Époque romane et XVe siècle

     Bien que le christianisme soit attesté depuis le VIIe siècle, l'église Saint Pierre de Teuillac, dans ses parties les plus anciennes, est du 11ème ou 12ème siècle. En effet, l'abside, construite en petits moellons réguliers et voûtée en cul-de-four, est romane. Le chevet au nord a été modifié. Seule dans le mur, la trace d'un arc en plein cintre de grande dimension permet d'imaginer l'absidiole qui y était érigée. Le clocher du Xvème siècle est soutenu par d'imposants contreforts et orné d'une élégante baie gothique dont le soufflet est remplacé par cœur. Un bas-côté est également créé et la façade occidentale est remaniée en empiétant sur l'ancien cimetière. On devine, sous les marches occidentales, des cuves de sarcophages en pierre. A l'époque romane, l'église devait posséder un chevet à trois absides, ainsi qu'un transept avec une nef vraisemblablement charpentée. Mais l'évolution de sa façade occidentale reste un mystère.


 
 RÉTABLE
     Le retable de l'église Saint-Pierre est orné de statuettes en bois du XVIIème siècle, ainsi que d'un grand crucifix en bois de la même époque. Mais c'est le buste de saint Martin, apôtre des Gaules, qui atteste de l'ancienneté de l'édifice, car il date du XIIème siècle.

 

 


 
 
 




 
        

  CHATEAU DU RELAIS DE LA POSTE

      Entre le XIIème et XVIIIème siècle 
    Le château du relais de la poste à Teuillac est un bâtiment de forme allongée du XVIIIème siècle. Il appartient, dans la seconde moitié du XVIIè ou XVIIIème siècle, au notaire du village, Jean Guichard, qui le fait peut être construire. Jean Guichard était donc notaire, mais aussi greffier de la justice de Berson et maître de poste. La grande bâtisse se trouve sur l'ancienne route royale qui reliait Bordeaux à Nantes. Toujours fréquentée, elle était parsemée de relais de poste qui accueillaient les voyageurs fatigués. La vie de ces relais était rythmée par l'arrivée et le départ des passagers et du courrier.

 
                            Château du Relais de la Poste (Aujourd'hui propriété viticole)

 


 Jules Barthélémy LOMBARD 1809-1871

 

 Château de Launay

     Né à Teuillac le 7 août 1809, Jules Barthélemy Lombard commence sa carrière comme chirurgien militaire. Engagé au service de Louis Philippe, il prend rapidement partie pour Louis Napoléon Bonaparte qu'il aide dans sa tentative de prise de pouvoir à Strasbourg en 1835, puis à Boulogne en 1840. Emprisonné à la maison centrale de Doullens, il est gracié en 1844. Mais, lorsque Louis Napoléon prend le pouvoir par un coup d'état, le 2 décembre 1851, ce dernier ne reste pas très proche de Lombard qu'il choisit d'éloigner de Paris. Lombard devient alors consul de France pour la Californie, Porto Rico, Séville et Calcutta, où il développe une vision très moderne des relations de la France avec les peuples de ces pays. Ainsi, il propose pour ces populations une certaine liberté et une mise sous tutelle plus modérée que celle pratiquée par les Anglais à la même époque en Inde. Le 21 avril 1860, cet homme, perçu par ses pairs comme un être intelligent et courageux, écrit : " Pour ces peuples, il faut suivre les anciens usages, faire des lois en harmonie avec leurs mœurs. " Il s'éteint le 12 avril 1871 à Teuillac et repose dans le cimetière de Teuillac.  (Voir sous-rubrique : "Jules Barthélémy LOMBARD)

a3w.fr © 2017 - Informations légales - teuillac.a3w.fr